Présentation du musée de la musique


Les collections du musée comportent des instruments traditionnels de musique ainsi que des documents sonores et visuels.
Les instruments et les documents audiovisuels ont été collectés pendant les campagnes de sensibilisation à la sauvegarde du patrimoine menées depuis les années 1990.

Celles ci ont permis de rassembler des instruments réunis sous la typologie des « membranophones, idiophones, cordophones, et aérophones ». Toutefois, le parti pris du musée est de présenter cette collection en mettant l’accent sur la spécificité de chaque instrument dans son contexte social, avec le désir de donner des pistes de compréhension relatives au contexte d’utilisation de ce langage sonore. 

Ainsi, l’exposition présente de façon originale ces instruments comme « Outils de communication » propre à chaque peuple et communauté.


Ces instruments traditionnels, « Outils de communication », ont un rôle bien défini et sont utilisés lors d’événements précis. L’exposition présente les instruments selon trois espaces de communication :

• l’espace de communication distante
                                                      
• l’espace de communication de proximité    
                                                
• l’espace de communication avec l’au-delà


L’ASPAC à inauguré en mai 2011 les nouveaux locaux du musée, faisant passer la surface d’exposition de 70 à 140m².


L’ESPACE DE COMMUNICATION DISTANTE

Les instruments  de  musique traditionnelle se trouvant dans cet espace de communication à distance étaient joués pour donner un signal d’alarme aux villages voisins, faire des déclarations de guerre, annoncer les funérailles des chefs coutumiers, regrouper des membres de confréries secrètes éloignés les uns les autres.
Cet espace n’a théoriquement pas de limite définie.


L’ESPACE DE COMMUNICATION DE PROXIMITE

Nous avons regroupés, dans cet espace de communication de proximité, des formes sonores ayant trait à l’éducation, à la séduction des riches et des puissants, au passe-temps, à la convivialité (joie) et à l’encouragement des travailleurs.

 

L’ESPACE DE COMMUNICATION AVEC L’AU- DELA

Ici, il est question de communication établie avec les entités spirituelles, avec le monde invisible.
C’est essentiellement dans cet espace que nous découvrons des instruments liés aux rituels funéraires.
La plupart des rituels funéraires visent à établir une communication entre le monde des vivants et celui des morts. On découvre ainsi des outils de communication utilisés par les devins, vecteurs de message des entités spirituelles. 

 

Un guide vous accueille au sein du musée et propose une visite commentée des 3 salles d’exposition.
Un film documentaire produit par l’ASPAC (26min) est diffusé après la visite permettant de replacer les instruments dans leur contexte (village, brousse, lors de fêtes ou de cérémonies…).
Durée totale de la visité : environ 1 heure.

Nous avons pris en compte les remarques de certains de nos visiteurs désireux de visiter les salles sans guide. De nouveaux panneaux explicatifs sont désormais en place pour faciliter une visite non guidée.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site